(CINE’FIL) Tim Burton « DUMBO »

J’adore depuis toujours Tim Burton. Je pense les avoir tous vus mais ce dernier est vraiment un de mes préférés et sans hésitation! Cette revisite du Walt Disney par le grand cinéaste est un pur chef d’oeuvre à mon goût. Humaniste, donnant à réfléchir sur divers sujets et surtout profondément émouvant, il vous faut aller le voir de toute urgence!

(Culture&Co) musée des arts bruts (MONTPELLIER, beaux-arts) 

 

En ce samedi pluvieux, nous avons voulu découvrir ce musée. L entrée est à 8€ ce qui est un peu cher à mon goût. Ce musée est ouvert depuis avril 2016. Les œuvres exposées se rapprochent souvent de l art naïf. L’atelier est vraiment à voir et le musée très agréable à arpenter.

À voir au moins une fois ne serait que pour le lieu peu commun ainsi que pour les œuvres assez inhabituelles, insolites… On aime ou pas mais on teste! On se fait une petite virée « culture » pour se faire son idée soi-même 🙂

(Book’In’Age) « Arrête avec tes mensonges » P. Besson

P. Besson est passé samedi soir dernier chez Ruquier pour faire la promo de son dernier livre. Je le connaissais déjà et j’avais lu un bon nombre de ces bouquins que j’avais tous aimé voir beaucoup aimé mais celui-là est à un tout autre niveau. L’interview me donnait cette secrète intuition, la lecture me l’a plus que confirmer!

Je savais que P.B était homo, beaucoup de ses écrits en témoignent implicitement. L’intérêt de son dernier bébé n’est donc pas là: il parle de l’intime, du secret, du non-dit, du personnel. L’auteur parle de lui et « arrête avec ses mensonges », il en finit de se cacher derrière ses personnages pour parler vraiment de lui. Il raconte la vie d’un autre garçon puis homme en parallèle avec sa propre vie, ce qui les a rapproché, ce qui les a séparé. Il décrit cette histoire à l’abri des regards, cette homosexualité refoulée puis si difficile à assumer pour l’un d’eux, le poids des non-dits. Il dépeint aussi à la perfection deux mondes que tout oppose à priori mais que l’amour va faire rencontrer avant que le poids de la société ne reprenne le dessus et mette fin à tout.

Une histoire criante de vérité, poignante. Un véritable livre coup de coeur que j’ai lu d’une seule traite et qui m’a fait beaucoup pleurer… En conclusion, je le relirai bientôt! C’est pour vous dire!